Île-de-France

Examen du projet de SDRIF au Conseil régional

Le Sdrif, examiné en ce moment en séance plénière au Conseil régional appelle de ma part plusieurs remarques générales de fond. A mon sens, 4 éléments fragilisent fortement ce document :

D’abord, la multiplicité des documents de planification élaborés par la Région qui aboutissent à une véritable usine à gaz, tant on ne sait plus quelle est la hiérarchie entre les différents schémas.

Ensuite, les documents soumis au vote du Conseil régional brillent par l’absence flagrante de calendrier et de plan financier. Qui peut croire sérieusement dans un contexte financier aussi troublé que le nôtre, que l’on peut s’engager, sur une période de 18 ans, sur une série de programmes très  lourds sans en préciser le calendrier et le plan financier ?

Par ailleurs, concernant les équipements structurants, l’exécutif régional semble avoir oublié que ce type de structures dépend également de la volonté de son partenaire, l’Etat. Je parle du Grand Paris Express bien sûr, mais je voudrais également parler d’autres équipements structurants tout aussi essentiels : le canal seine-nord, les équipements hospitaliers, ou encore les équipements universitaires. Qui peut croire que l’Etat pourra s’engager sur les 18 années à venir sur la réalisation de ces équipements, a fortiori dans le contexte économique actuel ? Autant d’incertitudes posent dès lors nécessairement la question de la crédibilité de ce document.

Enfin, ce projet de Sdrif ne prend pas assez en compte l’apparition d’un nouveau partenaire dont l’émergence sera encore plus forte dans les mois à venir, à savoir la Métropole. Ce silence sur la métropolisation est, à mon sens, une vraie faiblesse.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s