Vincennes

Les collectivités locales continuent de se mobiliser pour faire avancer le projet de protections phoniques des voies du RER A

Après plusieurs sollicitations infructueuses des villes de Vincennes, Saint-Mandé et Fontenay-sous-Bois, une réunion des financeurs du projet de protections phoniques le long des voies du RER A s’est finalement tenue, à notre initiative, à Vincennes ce matin.

En effet, après divers revirements et quiproquos avec le Conseil régional et la RATP, il nous semblait indispensable que l’ensemble des partenaires puissent évoquer les points d’incompréhension ou de blocage sur ce dossier mais aussi de prendre un certain nombre d’engagements financiers quant aux travaux à proprement dits, l’étude n’ayant évidemment d’intérêt que si le projet est finançable.

Ainsi, malgré un périmètre modifié par rapport à l’étude initiale (Vincennes ouest et Saint Mandé ne sont plus considérés comme des PNB (Points Noirs du Bruit) et à ce titre, ne sont plus inscrits dans le dispositif), il a été convenu, à la demande des collectivités locales, que l’étude complémentaire d’avant-projet soit lancée sur la totalité du linéaire, y compris les zones grises.

Ce matin, le Conseil régional a donc proposé une solution technique retenue sur l’ensemble du linéaire :

–          section Saint-Mandé-Vincennes ouest (zone grise) : Etude de faisabilité de murs-casquettes et traitement de façade

–          section Vincennes Est – Fontenay (zone PNB) : Etudes de niveau Avant-projet de murs-casquettes et traitement de façade

Rappelons que le Conseil régional n’est habilité, en l’état actuel des choses, qu’à financer que la résorption des points noirs du bruit et non des zones grises, ce qui exclurait du dispositif la section ouest.

La RATP, quant à elle, ne s’est pas engagée sur une prise en charge des travaux, ne disposant pas à ce jour de moyens connus pour participer au financement. Le contrat STIF/RATP prenant fin en 2015, une renégociation pourrait éventuellement être envisagée lors du nouveau contrat.

Dès lors, afin de ne pas bloquer le dossier, les collectivités locales ont demandé qu’un avenant à la convention de financement spécifie qu’une mission de financement soit lancée concomitamment à l’avancée des études avant-projet.

La convention de financement modifiée passera alors au conseil municipal de Juin 2013.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s